Questions types à l'entretien d'embauche : préparez et déjouez les pièges !

Voici quelques questions types que les recruteurs aiment poser à l'entretien d'embauche. Ne vous y tromper pas : un recruteur affûté ne pose pas de question superflue, chaque question a un objectif pour cerner votre personnalité, votre charisme, votre rigueur, etc.

Remarque préliminaire : ne soyez pas dupe, le recruteur a peu à faire des réponses que vous donnez ! Ce qui l'intéresse, c'est le raisonnement et l'argumentation que vous allez développer pour les justifier.

Qu'est-ce qui vous intéresse dans ce poste ?

Cette question est classique et comporte un piège gros comme une maison : le candidat qui répond naïvement en premier lieu « Le salaire », « Les avantages du poste » ou encore « Le nombre de jours de RTT » tombera dedans à pieds joints (et n'en sortira probablement pas).

 Mon astuce – Commencez par parler de plan de carrière, de responsabilités confiées… N'hésitez pas à aborder les critères géographiques et/ou de salaire à la fin de la réponse (avec un ton franc : « …et bien évidemment, il serait hypocrite de ne pas le mentionner, etc. ».

Vos 3 principales qualités, 3 principaux défauts

Le classique des classiques, qui en déstabilise pourtant beaucoup. Si vous n'avez pas réfléchi à cette question avant l'entretien, elle sera un enfer.

Ne soyez pas ridicule : un candidat qui annonce trois belles qualités bien convenues et qui sèche pour citer un défaut sera considéré comme auto-suffisant et impropre à la remise en question. Nous avons tous des défauts, et encore une fois, le recruteur n'est pas là pour en juger. Le tout est d'être capable de les expliquer, et de dire comment vous vous y prenez pour les combattre ou les minimiser.

 Mon astuce – Ne soyez pas imbus de votre personne et préparez à l'avance la réponse à cette question. Profitez-en pour inclure dans les qualités une à deux caractéristiques directement liées aux compétences requises pour le poste, tout en préparant également un argumentaire à cela (expériences passées, anecdotes). N'hésitez pas à détendre l'atmosphère en répondant à cette question, en ajoutant une pointe d'humour et d'autodérision.

Je vois que vous jouez au tennis ?

En fin d'entretien, le recruteur aura généralement tendance à vous poser une question générale ayant trait à votre personnalité, votre mode de vie, vos hobbies. Pour cela, neuf fois sur dix il puisera dans la rubrique « Divers » de votre CV (d'où l'intérêt de soigner, aussi, cette rubrique, comme mentionné sur la page consacrée au CV).

 Mon astuce – Cette question est l'occasion de montrer votre réelle personnalité, de fournir des arguments sur des compétences que vous n'auriez pas eu l'occasion de mentionner au cours de l'entretien, et de détendre l'atmosphère. Montrez-vous sympa, ouvert et passionné, c'est exactement ce que cherchent les recruteurs.